Aller au contenu

Menu principal :

Ne parlons plus d'Amour ....

Ne parlons plus d'Amour ........ Cela peut être dangereux !

Voilà un sujet tant et tant de fois abordé et pourtant toujours d'actualité en ces temps de chasse à la sorcière, ou plutôt de chasse aux distributeurs de bonheur.

Ce matin, comme de nombreux matins, je me posais une question tout en me douchant. C'est un moment où il me vient plein de réflexions en général, je ne sais pas pourquoi à ce moment là, mais c'est peut-être l'élément "eau" qui me provoque un regain d'activité cérébrale !

Je me disais que nous entendons de moins en moins le mot "
Amour" autour de nous, dans notre entourage familial, nos amis, dans les médias et dans la majorité des domaines d'ailleurs.
Est-ce un mot qui se meurt ? Est-ce un mot qui est en passe de devenir obsolète, dévalorisant, sensible, à prendre avec des pincettes ou voire même dangereux ?
Entendez-vous ce mot de la bouche d'une personnalité politique ? D'un chef d'entreprise, d'un journaliste, d'un financier, d'un médecin ou encore d'un enseignant ?

Il semblerait que ce mot soit sorti du dictionnaire de ces gens-là !

De quoi ont-ils peur ? Pourquoi ne plus parler d'
Amour en public, devant la presse, lors d'une campagne électorale ou lors de réunions patronales ou syndicales. Pourquoi une maîtresse ne peut plus parler d'Amour aux enfants qu'elle encadre et à qui elle est sensée éveiller le sens de la vie et des valeurs ?

J'ai le sentiment que ce mot devient dangereux et qu'il pourrait faire du tort à certaines personnes, pouvant faire croire que le pouvoir, la force, le leadership, la valorisation ou l'importance que l'on a vis-à-vis des autres, fondrait comme neige au soleil à partir du moment où l'on parlerait d'
Amour.

Le président de la République qui donnerait son
Amour à ses concitoyens lors d'une conférence de presse verrait-il sa popularité descendre dans les sondages ?
Une institutrice qui enseignerait la façon de donner de l'
Amour serait-elle accusée par ses supérieurs ?
Un grand patron qui dirait à ses employés qu'ils les aiment de tout son cœur serait-il vilipendé par les syndicats ?

Si la réponse est oui, cela voudrait dire que le monde a encore du chemin à parcourir et de nombreuses choses à assimiler.

Oh, bien sûr, certains artisans se vantent sur leurs publicités de "l'amour du travail bien fait". Mais dans ce cas, n'est-ce pas l'utilisation de ce mot à des fins commerciales, bien loin du véritable sens de ce mot si important et je dirais même vital pour chacun de nous.

Même au sein d'une famille, n'avons-nous pas des difficultés à dire à ses enfants, à ses parents et même parfois à sa compagne ou compagnon que nous les aimons, alors que cet
Amour est naturellement présent en nous et vis-à-vis de nos proches qui sont très souvent des âmes sœurs ou des âmes dont nous sommes très proche une fois sur nos plans de lumière.

De même, sur internet, le fait d'écrire le mot
Amour trop souvent, provoquera une réaction pouvant être l'inverse de ce que l'on attend en général.
Nos sites internet sont épluchés et fouillés par des robots continuellement, afin d'y déceler ce qui pourrait être dangereux pour la sécurité nationale.

Çà, c'est la version officielle !!

Bien entendu, les sites terroristes, de violence, de dépravation et autres site dont le contenu serait une atteinte aux bonnes mœurs et une incitation aux actes les plus répréhensibles sont visés en priorité et heureusement qu'ils sont dans ce cas surveillés de près.

Mais nous avons aussi des sites, sensés enfreindre la bonne marche de nos organisations politiques, financières, industrielles, juridiques ou encore médiatiques, désirant gérer leurs troupeaux de moutons que la majorité des habitants de cette terre sont, sans le savoir vraiment.

Et dans ce cas, le bonheur de leurs sujets ne faisant pas partie de leurs plans, la chasse aux distributeurs d'
Amour, de Bonheur, de Bien-être, de spiritualité, d'Éveil de conscience ou de Bonne santé doivent être également surveillés de près, ceux-ci pouvant mettre un gros bâton dans les roues de cette machinerie bien huilée depuis bien des lustres.

Et c'est là que l'A
MI VILUDE intervient !

Voilà une organisation, dirigée par un membre de l'ordre des médecins comme par hasard, sensé faire la chasse aux sectes et autres dérives sectaires.
Mais je remarque finalement que les vraies sectes, les groupuscules pseudo-religieux telle l'église évangélique, annonçant des miracles lors de ses réunions, ou les témoins de Jéhova, réclamant un pourcentage des revenus à ses membres et bien d'autres groupes similaires, n'ont jamais été inquiétés et se portent de mieux en mieux.

Pourquoi me direz-vous ?

Simplement, ils ne marchent pas trop sur les plates-bandes du corps médical, lui-même financé indirectement par les lobbies pharmaceutiques, travaillant main dans la main avec le gouvernement, les financiers, qui eux-mêmes dirigent les médias et le monde juridique. Sans compter avec les religieux qui travaillent sur d'autres plans encore.

Je suis même persuadé que certaines religions, bien connues, n'utilisent jamais le mot "
Amour" lors de leurs prêches.

Comme l'
Amour, les soins thérapeutiques, les prises de conscience et autres enseignements spirituels véritables bousculent leurs plans, ils s'intéressent finalement plutôt à ces personnes qui n'hésitent pas à donner le meilleur d'eux-mêmes pour le bien des autres.

La chasse aux sorcières du moyen-âge est de nouveau au goût du jour et à l'époque déjà, la religion brûlait entre autres des hommes et des femmes qui préparaient simplement des remèdes naturels pour soulager les malades.
Nous y sommes !

Les thérapeutes sont surveillés de près et nous pouvons déjà entrevoir les sombres desseins de ces "chasseurs".
Le Reiki est sur la liste des sectes par exemple. Quelle exemple étonnant, lorsque l'on sait qu'un praticien travaille seul et finalement ne demande qu'une contrepartie des soins prodigués. En aucun cas il ne demande d'adhérer à un quelconque organisme avec obligation de revenir le voir !

Nous sommes loin de la définition d'une secte, avec le gourou à sa tête, demandant de l'argent à ses disciples et lavant leurs cerveaux à l'occasion.

Depuis quelques temps, bien d'autres soins thérapeutiques sont sur la liste précitée et nous nous demandons jusqu'où ils vont aller pour traquer le "méchant" thérapeute qui leur vole leur gagne pain.

Voilà pourquoi le mot
Amour doit être malheureusement prononcé à voix basse dans ce monde virtuel et un peu trop matérialiste.

Mais finalement, le véritable
Amour doit-il est prononcé et dit à voix hautes ?

L'Abbé Pierre, Sœur Emmanuelle, sœur Théresa et bien d'autres êtres aussi bons et généreux n'avaient pas besoin de parler d'
Amour. Ils le donnaient tout simplement !

Lorsque l'on remontera sur nos plans de lumière, chez nous, quelle sera la question que l'on nous posera ?
"Qu'as-tu fait dans cette vie ?"
Et non pas "qu'as-tu dit dans cette vie ?"

L'
Amour est une chose à dispenser autour de nous généreusement, sans limitations aucunes.

Nous savons maintenant qu'il est inutile d'en parler, mais que le plus important est de le donner !

Mais rassurez-vous, il n'y a pas de micros cachés partout ! Vous pouvez quand même dire "Je t'aime" à vos proches et tous ceux qui vous entourent. Vous pouvez aussi le penser fortement le plus souvent possible, car pour l'instant leur détecteur de pensées n'est pas encore au point !

Et puis, finalement, si vous désirez braver comme moi les interdits politiques, vous pouvez l'écrire tant que vous le voulez et tant que l'on nous le permettra. Nous braconnerons au nez et à la barbe des chasseurs d'
Amour !

Je vous envoie tout mon AMOUR

Retourner au contenu | Retourner au menu